Les quatre nobles vérités, sur la voie de la sagesse

Par Ajahn Sumedho

Le Vénérable Ajahn Sumedho est un bhikkhu (moine mendiant) de la tradition du Bouddhisme Theravada. Son ordination eut lieu en Thaïlande en 1966, où il fut instruit pendant dix ans. Il est à présent l’Abbé du Centre Bouddhiste d’Amaravati ainsi que l’enseignant et le guide spirituel tant de nombreux moines et nonnes Bouddhistes que de laïcs.


1) Quelle est la Noble Vérité de la Souffrance ?
La naissance est souffrance, la vieillesse est souffrance et la mort est souffrance. Être séparé de ce qu'on aime est souffrance, ne pas obtenir ce que l'on désire est souffrance : en résumé, les cinq catégories d'attachements sont sources de souffrance.
Il y a la Noble Vérité de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s'éleva en moi au sujet de choses jusqu'alors non exprimées.
Cette Noble Vérité doit être pénétrée par une compréhension complète de la souffrance :
telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui apparut en moi au sujet
de choses jusqu'alors inexprimées.
Cette Noble Vérité a été pénétrée par une compréhension complète de la souffrance : telle
fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui apparut en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
[ SAMYUTTA NIKAYA – LVI – 11 ]

2) Quelle est la Noble Vérité au sujet de l'origine de la souffrance ?
C'est l'avidité qui renouvelle l'existence, accompagnée du plaisir et de la convoitise, qui trouve toujours par ci par là de nouvelles jouissances : en d'autres termes, la soif pour les désirs sensuels, la soif d'existence, la soif de non-existence. Mais quel est le terreau de cette avidité qui lui permet d'apparaître et de s'épanouir ? Partout où il y a une apparence de plaisir et de satisfaction, c'est là qu'elle surgit et prospère.
Voici quelle est la Noble Vérité de l'Origine de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s'éleva en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
Cette Noble Vérité doit être pénétrée par l'abandon de l'Origine de la Souffrance : telle fut
la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s'éleva en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
Cette Noble Vérité a été pénétrée par l'abandon de l'Origine de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s'éleva en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
[ SAMYUTTA NIKAYA – LVI – 11 ]

3) Quelle est la Noble Vérité de la Cessation de la Souffrance ?
C'est la disparition totale, la cessation de cette même convoitise ; c'est la rejeter, l'abandonner, y renoncer. Mais quels sont les prémices de cette convoitise qui doit être abandonnée et amenée à sa cessation ? Partout où se trouve ce qui paraît agréable et source de plaisir, sur ces prémices, la convoitise doit être abandonnée et menée à sa cessation.
Il y a cette Noble Vérité de la Cessation de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s'éleva en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
Cette Noble Vérité doit être pénétrée par la réalisation de la Cessation de la Souffrance ; telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s'éleva en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
Cette Noble Vérité a été pénétrée par la réalisation de la Cessation de la Souffrance : telle
fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui s'éleva en moi au sujet de
choses jusqu'alors inexprimées.
[ SAMYUTTA NIKAYA – LVI – 11 ]

Quelle est la Noble Vérité qui mène à la cessation de la souffrance ?
Elle n'est autre que le Noble Chemin Octuple, c'est-à-dire : la Compréhension Juste, l'Intention Juste, la Parole Juste, l'Action Juste, le Moyen d'Existence Juste, l'Effort Juste, l'Attention Juste et la Concentration Juste.
Ceci est la Noble Vérité de la Voie qui mène à la cessation de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui apparut en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
Cette Noble Vérité doit être pénétrée en cultivant la Voie qui mène à la cessation de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui apparut en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
Cette Noble Vérité a été pénétrée en cultivant la Voie qui mène à la cessation de la Souffrance : telle fut la vision, révélation, sagesse, connaissance et lumière qui apparut en moi au sujet de choses jusqu'alors inexprimées.
[ SAMYUTTA NIKAYA – LVI – 11 ]


Le cours complet est disponible au format PDF sur le site du Dhamma De La Forêt



La lumière du Coeur. La Voix du Coeur Est L'Unique Voie.
À Toutes Les Âmes De l'Univers,
Je Vous Souhaite
Une Merveilleuse Vie Pleine d'Amour
Et De Lumière
En Vous et Autour De Vous.